19.09.2019, 05:30

Sion: la survie des commerces qui fait battre le cœur de la ville

Premium
chargement
Entre 2011 et 2016, seuls 2% des commerces de la ville de Sion ont fermé leurs portes.

Commerce de détail Au centre-ville de la capitale, l’attractivité commerciale est stable, affirme une étude. Si cette conclusion s’inscrit à contre-courant de la tendance nationale, l’équilibre reste fragile. Pour prévenir l’érosion du tissu économique sédunois, la commune annonce une série de mesures.

Les enseignes de la capitale échappent encore à la pandémie qui touche plusieurs centres-villes de Suisse. Entre 2011 et 2016, la ville a perdu 2% de ses commerces de détail. Un recul qui reste toutefois modeste par rapport à la moyenne nationale qui gravite autour des 5%. «A Sion, ce secteur fait preuve d’une remarquable résistance face à la triple concurrence de...

À lire aussi...

Bilan à mi-législatureLa Ville de Sion veut renforcer son attractivité économique et touristiqueLa Ville de Sion veut renforcer son attractivité économique et touristique

Top